Poème n°4
Plage et Mont Fuji

うらに うちでてみれば しろたえ

たかに ゆきりつつ

Traduction

Sur la crique de Tago, si l’on observe au loin la blancheur du sommet du Mont Fuji, la neige tombe sans cesse.

Yamabe no Akahito

Explications

En promenade sur la crique de Tago en hiver, l’auteur décrit le mont Fuji qui lui fait face.

La crique de Tago désigne la partie ouest des côtes de la baie de Suruga, qui se trouve dans l’actuelle département de Shizuoka. Cet endroit est depuis longtemps célèbre pour venir admirer le mont Fuji. L’auteur qui y était parti en visite se promenait sur la plage, et était subjugué par la scène hivernale du mont qu’il voyait au loin.

Il dit qu’il voit également la neige en train de tomber, cependant une vingtaine de kilomètres sépare les deux endroits. Bien que l’on puisse voir la neige recouvrir le sommet, il n’est pas possible d’observer si elle est en train de tomber ou non. L’auteur imagina cela pour accentuer l’idée que la neige s’accumule et couvre peu à peu le mont.

 

Précisions

Le mont Fuji est souvent représenté dans les poèmes et les récits de l’époque de Heian.

Étant le point culminant du Japon, les gens d’autrefois croyaient que le mont Fuji était la montagne où résidaient les dieux. En raison de sa forme caractéristique et du symbolisme religieux traditionnel qu’il représente, le mont est devenu une destination extrêmement populaire.

À l’époque de Heian, le mont Fuji a été souvent représenté dans les poèmes ou les récits. C’était un paysage que l’on pouvait rarement voir car très éloigné de la capitale.

 

Auteur

Yamabe no Akahito 「山部赤人やまべのあかひと」 ca.700-ca.736

Les historiens ne sont pas surs à propos de sa vie personnelle. Les écrits officiels ne mentionnent pas son nom, on peut alors supposer qu’il avait un rang inférieur parmi la cour impériale. On pense qu’il était un poète au service de l’empereur Shōmu (arrière petit-fils de l’impératrice Jitō) car il composa de nombreux hymnes impériaux.

On suppose également qu’il a beaucoup voyagé dans le Japon car un grand nombre de ses waka relatent des régions diverses et variées. Il est connu pour ses poèmes à propos de la beauté des paysages naturels. Il est l’un des trente-six grands poètes sélectionnés par Fujiwara no Kintō.

Prev Next

Commentaire

Laisser un commentaire