Poème n°2
Vêtements du début d’été

はるぎて なつにけらし しろたえ

ころもほすてふちょう あまやま

Traduction

Le printemps a laissé place à l’été sans que je m’en rende compte, puisqu’il est dit que l’on fait sécher des vêtements blancs au céleste mont Kagu.

Impératrice Jitō

Explications

Depuis le palais de Fujiwara-kyō, l’auteur constate que l’été est arrivé en voyant des vêtements qui sêchent dans le mont Kagu.

Nous sommes vers la fin de la période Asuka qui marqua l’arrivée du bouddhisme, de l’écriture et des arts venus de Chine et de Corée. Fujiwara-kyō fut la dernière capitale de cette période pendant seize ans (694-710). Située à Kashihara dans le département de Nara, autrefois appelé province de Yamato, elle fut inaugurée par l’impératrice Jitō.

 

À proximité de la capitale se trouvent « les trois monts de Yamato » composés des monts Unebi, Miminashi et Kagu. Ce dernier est connu sous le nom de Ama no Kagu-yama « céleste mont Kagu » car une ancienne légende racontait que les dieux y vivaient. Il était coutume d’y faire sécher des vêtements blancs pendant l’été qui s’étendait d’avril à juin.

Sous un ciel bleu d’un bel été frais, ce poème relate un paysage où des vêtements blancs sont mis à sêcher dans la verdure abondante du mont Kagu. L’impératrice Jitō remarque que sans se rendre compte le printemps s’est terminé et que c’est déjà l’été.

 

Précisions

Que signifie le mot しろたえ « shirotae«  dans ce poème ?

Shirotae désigne des étoffes blanches fabriquées à partir des fibres du mûrier à papier. Ce terme évoque la pureté. On pense que ce poème fait référence aux vêtements que portaient les filles au service du sanctuaire du mont Kagu. Il se pourrait aussi que cela désigne les étoffes utilisées pendant les prières.

 

Auteur

Impératrice Jitō 「とうてんのう」 « Jitō tennō » 645-702

Deuxième fille de l’empereur Tenji, elle fut mariée à l’empereur Tenmu qui était son oncle. Suite à la mort de son mari elle monta sur le trône en 687, mais fut intronisée officiellement que trois ans plus tard en tant que quarante-et-unième empereur du Japon. Elle est la quatrième femme à occuper cette position.

Durant son règne, elle publie l’une des premières collections de lois basées sur des théories chinoises. Elle déménage officiellement la capitale en 694 à Fujiwara-kyō qui demeura la capitale impériale du Japon jusqu’en 710. La cour s’installera après au palais Heijo à Nara, marquant ainsi la fin de l’époque Asuka et le début de l’époque Nara.

À sa mort, elle est le premier dirigeant du Japon à se faire incinérer à la manière bouddhique.

Prev Next

Commentaire

Laisser un commentaire