Poème n°1
Rosée d’un soir d’automne

cat_gosencat_automne

あきの かりいおの とまをあらみ

わがころもは つゆにぬれつつ

Traduction

À côté d’une rizière en automne, je monte la garde dans une cahute. À cause de la tissure grossière du toit en paille, les manches de mon kimono sont sans cesse mouillées par la rosée du soir.

Empereur Tenji

Explications

Nous sommes en automne. L’auteur imagine les paysans qui travaillent durement à leurs tâches.

paddy-237204_640Dans le Japon d’autrefois, la riziculture était une base essentielle pour le pays, la récolte annuelle des moissons en automne était un évènement important. Ce poème est, parmi le recueil, le seul qui mentionne des paysans. En composant ce poème, l’empereur Tenji exprime de la sympathie envers ces personnes qui effectuent des travaux agricoles pénibles. 

 

Lorsque arrive l’automne, les paysans qui attendaient les récoltes bâtissaient des abris sommaires au coin des rizières. Ils y montaient la garde afin que les rizières ne soient pas ravagées par les oiseaux ou autres animaux pendant la nuit.

Dans ce poème, l’auteur imagine un paysan qui se cloître seul dans sa cabane pendant une nuit d’automne attendant que le matin vienne. Le fait que les manches de son kimono soient mouillées par la rosée du soir vient renforcer le côté triste de l’automne. C’est ainsi que l’auteur retranscrit l’effort de protéger les rizières pendant la froideur de la nuit.

 

Précisions

Que signifie le mot とま « toma » dans ce poème ?pb151164-300x225

Toma désigne des objets, tels que des toits ou bien des bâches de bateau, tressés à partir de diverses variétés de paille. Les cabanes de fortune bâties de cette manière ressemblent à des tentes tressés d’herbes sèches. Ce large tressage laisse le vent et la rosée s’infiltrer à travers les interstices.

 

Auteur

Empereur Tenji 「てんてんのう」 « Tenji tennō » 626-671

Avant d’accéder au trône, il se nommait prince Naka no Ōe. À cette époque, un puissant clan appelé Soga acquit un pouvoir quasi total sur la cour. Ce clan qui fut le premier à se convertir au bouddhisme venu de Chine était en opposition avec deux autres : les Mononobe et les Nakatomi qui soutenaient le shintoïsme, religion propre au Japon.

Avec l’aide de Nakatomi no Katamari, le prince Naka no Ōe organisa un coup d’état contre le clan Soga et s’empara du trône en 661. Il prit le nom de « Tenji » et fut le trente-huitième empereur du Japon. Il est le père de l’impératrice Jitō.

Vers la fin de sa vie, il donna le surnom de « Fujiwara » à Nakatomi no Katamari qui devint alors Fujiwara no Katamari et qui fonda le clan Fujiwara. De nombreux poèmes inclus dans le Hyakunin isshu ont été composés par des membres de ce clan qui était le plus influent de l’époque de Heian.

Prev

Commentaire

Laisser un commentaire