Pourquoi ce site ?

Un jour d’été en 2003, encore lycéen, je n’avais jusqu’alors qu’une vague connaissance sur le Japon qui n’était pour moi qu’un pays lointain d’Asie. Lorsque je vis par hasard un dessin animé japonais du nom de Hikaru no go, entendant pour la première fois la langue japonaise, je tombai sous le charme de sa prononciation et de sa musicalité. Dès lors, j’ai commencé à m’intéresser peu à peu à la langue japonaise, ainsi qu’à son écriture à la fois complexe et magnifique.

Dix ans plus tard, je découvris une série appelée Chihayafuru, dont l’histoire se repose sur la découverte du « karuta sportif ». Le karuta, terme dérivé du portugais carta « cartes à jouer », désigne essentiellement de nos jours un jeu de cartes basé sur une anthologie ancienne nommée Hyakunin isshu. Mêlant alors poésie ancienne et activité sportive, cette discipline me surprenait par son côté unique et original. C’est alors que j’ai commencé à m’y intéresser de près.

Maintenant je vis à Ōsaka depuis près de trois ans. Situé au cœur de la région du Kansai, j’ai choisi de m’installer ici pour être proche du centre historique et culturel du Japon. Bien que mille ans nous séparent de l’époque de Heian, on peut encore trouver aujourd’hui les vestiges d’un temps, où la littérature et la poésie occupaient une place importante parmi les nobles de la cour. J’aimerais à présent partager mes découvertes liées à l’étude du Hyakunin isshu via ce site, et vous dévoiler le Japon sous un autre angle.

Bonne lecture !